Total, menace officielle du récif de l'Amazone

  • Greenpeace France
  • 28/03/2017
  • Brésil
  • Français
  • 908

En début d’année, l’Esperanza se rendait à environ 250 kilomètres au large des côtes nord du Brésil pour effectuer les toutes premières images du récif de l’Amazone. A son bord se trouvait l’équipe de scientifiques brésiliens qui a confirmé l’existence du récif en avril 2016. Les images ont été à la hauteur de nos espérances. C’est un biome unique que nous avons pu documenter, fait de différentes espèces de coraux, d’éponges et de rodolithes, où vit une quantité incommensurable de poissons et autres espèces marines, dont certaines seraient inconnues jusqu’alors. Sauf que la menace plane. Un consortium de pétroliers, dont le français Total et le britannique BP, souhaitent effectuer des forages exploratoires dans cette zone. Or, ils ne peuvent plus ignorer l’existence et maintenant la richesse de cet écosystème qu’est le récif de l’Amazone. Le puits le plus proche du récif se trouve à seulement 28 km. Et il appartient à Total. Le temps presse. Les activités d'exploration pourraient bien commencer cette année. Il est inenvisageable de laisser la cupidité d'une supermajor pétrolière mettre en danger une biodiversité aussi riche. Pour plus d'informations se rendre sur amazonreefs.org et greenpeace.fr

  • 5014
  • 00:00:55
  • Sujet monté
  • 29/03/2017
Total, menace officielle du récif de l’Amazone

Vidéo d’animation © Greenpeace France